L’action des huiles essentielles sur le stress et l’immunité

Temps de lecture : 2 minutes

Une équipe de chercheurs japonais a mesuré l’action des huiles essentielles de lavande vraie et de pamplemousse  sur le stress et l’immunité de personnes en bonne santé. Leur but était d’évaluer l’intérêt de l’aromathérapie en tant que médecine complémentaire et alternative auprès de patients traités par chimiothérapie.

Leur méthode

Un premier groupe de 81 volontaires en bonne santé a inhalé pendant le sommeil et durant 6 semaines des huiles essentielles de lavande vraie (Lavandula angustifolia)*, pamplemousse (Citrus paradisii), arbre à thé (Melaleuca alternifolia) et romarin (Rosmarinus officinalis)* ou de l’eau distillée en tant que substance de contrôle.

Un second groupe de 22 volontaires a inhalé, dans les mêmes conditions, l’huile essentielle de lavande vraie seule.

Pour étudier l’action des huiles essentielles sur le système immunitaire, les chercheurs ont mesuré les variations du niveau d’immunoglobuline A sécrétoire (IgA-s) dans la salive.

Afin d’évaluer l’effet huiles essentielles sur le le système nerveux autonome (donc sur le stress), ils ont mesuré le taux de noradrénaline dans le sang.

Résultats et conclusions

L’inhalation d’huile essentielle de lavande vraie a multiplié par 3,5 le taux d’IgA-s et l’huile essentielle de pamplemousse par 2,55.

Il n’y a pas eu de modification significative pour les huiles essentielles d’arbre à thé et de romarin.

L’équipe a identifié une corrélation positive faible entre le taux d’IgA-s et le taux de noradrénaline dans le sang.

Pour les chercheurs les huiles essentielles de lavande vraie et de pamplemousse réduiraient le stress. De même, elles renforceraient le système immunitaire des muqueuses des personnes en bonne santé. La lavande vraie jouant un rôle de modulation de l’équilibre du système nerveux autonome.

Le niveau d’IgA-s salivaire des huiles essentielles de lavande vraie et de pamplemousse a varié au cours de semaines. Les chercheurs en ont conclu que celle-ci pourrait soulager le stress lié au traitement (stress de longue durée). Tandis que l’huile essentielle de lavande vraie atténuerait efficacement le stress intense et de courte durée, lors d’interventions chirurgicales par exemple.

Selon les chercheurs, cette étude devrait conduire à des investigations similaires sur des patients pour clarifier l’utilité de l’aromathérapie.

* Les auteurs n’ont pas précisé la sous-espèce de Lavandula angustifolia ni le chémotype de Rosmarinus officinalis.

Journal of Pharmaceutical Health Care and Sciences – Août 2019

https://jphcs.biomedcentral.com/

 

One comment

  1. […] pour combattre le stress et l’anxiété inévitables. L’utilisation de l’huile essentielle de lavande fine (Lavandula angustifolia), d’essences de citrus, souvent l’orange douce (Citrus sinensis) […]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.