Essence de Bergamote (Citrus bergamia)

Temps de lecture : 4 minutes

Essence de bergamote (Citrus bergamia)

L’essence de bergamote, un autre représentant des Citrus. Son nom latin complet : Citrus aurantium ssp bergamia Risso & Poiteau

Un peu de botanique

Comme les autres agrumes, la bergamote fait partie de la famille des Rutaceae.

Le bergamotier est cultivé depuis des siècles en Calabre, en Italie. Mais certains notent qu’il est originaire de Chine.

Sous son climat de prédilection, les fleurs apparaissent en mars et sont très odorantes. Les fruits passent du vert à l’orange à maturité et sont récoltés en octobre.

L’essence est obtenue par expression à froid du zeste. Elle a une odeur très agréable, plus subtile que l’orange par exemple, avec une légère touche florale.

Elle est composée majoritairement de (+)-limonène (25-53 %), acétate de linalyle (15-40 %), linalol (2 à 20 %)

Quels sont les bénéfices de l’essence de bergamote pour la santé ?

Activité antiseptique, anti-microbienne et anti-fungique

La médecine traditionnelle italienne utilise l’essence de bergamote pour soigner maux de gorge, infections de la peau et de la bouche, et infections du système respiratoire et des voies urinaires. Elle favorise aussi la guérison des plaies. En effet, un médecin avait observé que les blessures fréquentes des ouvriers travaillant à l’extraction de l’essence ne nécessitaient jamais d’intervention médicale.

Cependant l’essence de bergamote est considérée par certains comme moyennement anti-microbienne.

In vitro, l’essence a une action anti-fungique sur les espèces de Candida.

Action sur le stress et l’anxiété

En revanche, les études qui évaluent l’action de la bergamote sur le stress et l’anxiété sont nombreuses.

Ainsi, des études cliniques ont montré que l’inhalation de l’essence de bergamote équilibre le système nerveux autonome, et favorise la prédominance du système nerveux parasympathique, c’est à dire l’état de relaxation.

Ainsi, associée à l’écoute d’une musique douce, l’inhalation d’essence de bergamote a provoqué la réduction de la pression artérielle et le ralentissement du rythme cardiaque chez de jeunes adultes en bonne santé.  Un effet sur l’anxiété a également été observé. En effet, les sujets les plus anxieux semblaient avoir mieux bénéficié des effets relaxants de l’inhalation de vapeur de bergamote que les sujets modérément anxieux.

L’inhalation d’essence de bergamote permettrait de réduire l’anxiété pré-opératoire de patients en chirurgie ambulatoire.

Une autre étude sur des jeunes femmes en bonne santé montre que l’inhalation de vapeur de bergamote réduitrelativement rapidement les indicateurs  physiques, endocrinologiques et psychologiques de stress (niveau de cortisol sanguin, variabilité du rythme cardiaque, niveau d’anxiété, de fatigue, et de stress ).

Lorsqu’on la compare à une essence de bergamote synthétique, il semble que seule l’essence naturelle soit efficace sur ces symptômes.

Les mécanismes d’action de l’essence de bergamote sur le stress et l’anxiété

Cet effet positif de l’essence de bergamote sur le cerveau serait dû à l’action des molécules volatiles sur l’hypothalamus, l’hippocampe ou le cortex piriforme (la zone du cerveau qui joue un rôle dans la discrimination et la mémorisation des odeurs). Une autre hypothèse serait la libération accrue d’acides aminés qui peuvent avoir une action sur la plasticité synaptique.

En revanche, des enfants et des adolescents qui devaient subir une transplantation de cellules souches n’ont pas ressenti l’effet relaxant. Ces derniers semblent avoir préféré un shampoing parfumé à l’essence de bergamote.

Action sur le psoriasis

En outre, l’essence de bergamote a été associée aux traitements du psoriasis par photothérapie afin de réduire les effets cumulatifs de photo-vieillissement et photo-carcinogénèse des rayons ultraviolets A et B (UVA et UVB).

Dans une étude clinique randomisée qui impliquait 193 patients atteints de psoriasis, les traitements à base de UVB et d’essence de bergamote ont permis de réduire significativement le nombre de séances et la dose d’UVB administrée.En revanche, il n’y a pas eu d’amélioration significative de la sévérité ni de l’étendue de la zone touchée par rapport aux UVB seuls.

Action potentielle sur les troubles neuropsychiatriques dans la maladie d’Alzheimer

Des études menées sur modèles animaux examinent l’action anxiolytique et analgésique de l’essence de bergamote. Les résultats suggèrent qu’elle pourrait aider à soulager la douleur et à réduire les symptômes neuropsychiatriques de la démence dans la maladie d’Alzheimer, notamment l’agitation. Mais des études cliniques rigoureuses sont nécessaires avant de pouvoir confirmer ces résultats.

Dans quels cas utiliser principalement l’essence de bergamote ?

Calmante et sédative, l’essence de bergamote est utile dans les cas de :

  • Stress
  • Troubles anxieux légers
  • Insomnie

Certaines sources l’indiquent également pour :

  • Problèmes de peau : acné, eczéma, psoriasis, peau grasse

Comment utiliser l’essence de Bergamote

  • En diffusion
  • Inhalation directement au flacon ou après application d’une goutte sur le poignet que l’on respire profondément.
  • En application locale sur les zones touchées diluée dans une huile végétale.

Précautions

L’essence de bergamote est moyennement phototoxique. Une concentration de 0,4 % est recommandée pour éviter le risque de phototoxicité. Au-delà, ne pas s’exposer au soleil durant les 12 heures qui suivent l’application.

Elle est déconseillée dans les trois premiers de la grossesse.

Il peut y avoir un risque d’irritation cutanée en cas d’utilisation  sans dilution.

Comme toutes les huiles contenant du limonène, l’essence de bergamote est sensible à l’oxydation. Il est préférable de la conserver au frais, à l’abri de la lumière. Ne pas utiliser une essence oxydée.

A noter : il existe de l’essence de bergamote sans bergapten qui n’est pas phototoxique.

Le saviez-vous ?

On utilise l’essence de bergamote pour aromatiser le thé Earl Grey, mais aussi paraît-il les madeleines de Commercy.

Et si l’essence de bergamote, qui agit sur la zone du cerveau impliqué dans l’apprentissage des odeurs, avait un lien avec Proust et sa madeleine ? Enfin, je m’égare peut-être…

Remarque

Vérifier toujours que vous pouvez utiliser les huiles essentielles. Pour l’établissement d’un diagnostic et l’évaluation de la gravité des symptômes, consultez votre médecin. Je ne saurai être tenue pour responsable des conséquences résultant d’un mauvais usage des informations ci-dessus.

Ce type d’articles vous intéressent ? Inscrivez-vous pour recevoir les notifications des nouvelles publications.

Sources :

Manucci C, Navarra M, Calapai F, Squeri R, Gangemi S, Calapai G, Clinical Pharmacology of Citrus bergamia: A systematic review, Phytother. Res 2016

Perna S, Spadaccini D, Botteri L, Girometta C, Riva A, Allegrini P, Petrangolini G, Infantino V, Rondanelli M, Efficacy of bergamot : from anti-inflammatory and anti-oxydative mecanismes to clinical application as preventive agent for cardiovascular morbidity, skin diseases, and mood alterations, Food Science and Nutrition, 2018

Scuteri D, Rombolà L, Morrone L A, Bagetta G, Sakurada S, Sakurada T, Tonin P, Corasaniti M T, Neuropharmacology of the neuropsychiatric symptoms of dementia and role of pain : essential oil of bergamot as a novel therapeutic approach, Int J. Mol Sci. 2019, 20, 3327, doi:10.3390/imjs20133327

Bagetta G. Cosentino M. Tsukada S. Aromatherapy : basic mechanisms, evidence-based clinical use, CPC Press, 2018

Baudoux d, Breda M.L., Huiles essentielles chémotypées, Ed. Amyris, 2018

Faucon M, Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, Sang de la terre, 2ème édition, 2017

Tisserand R, Young R, Essential oil safety, Churchill Livingstone-Elsevier, 2nd ed, 2014

Image par samarachapeco0 de Pixabay

Un commentaire

  1. […] douleurs de l’accouchement, post-partum, symptômes de la ménopause. On peut également citer la bergamote (Citrus bergamia), le petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp amara, fruit) ou le néroli […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.