Liens utiles

Temps de lecture : 3 minutes

 

La liste de liens utiles sur la recherche, la sécurité la réglementation des huiles essentielles. Cette page sera régulièrement mise à jour. Vous pouvez faire partager vos trouvailles dans les commentaires.

Recherche scientifique

Trouver des articles scientifiques :

PubMed :  un moteurs de recherche de données bibliographiques en médecine et biologie.
Ce n’est pas le seul, vous pouvez aussi consulter Google Scholar, Web of Science, Cochrane Library…

 Méthodologie de la recherche :

– docplayer.fr : des visuels de formations ou d’ateliers mis en ligne par des universités sur la méthodologie de la recherche documentaire.

– https://www.scribbr.fr/article-scientifique : comment évaluer la qualité d’un article scientifique ou identifier les différents types d’articles scientifiques. C’est que vous trouverez (entre autres) sur ce site.

– Clinical Appraisal Skill Programme, https://casp-uk.net/casp-tools-checklists/ : ce programme forme les professionnels de santé pour les aider à développer leurs compétences dans l’évaluation critique d’articles de recherche. Vous pouvez télécharger des “cheklists” (anglais) qui donnent la marche à suivre pour évaluer différents types d’articles (revue systématique, essai contrôlé randomisé, étude qualitative…)

– La Haute Autorité de Santé propose un guide d’analyse de la littérature scientifique, à l’adresse des professions médicales. Il contient des grilles de lecture pour évaluer différents types d’études scientifiques. Toutes celles présentées ne nous concernent pas forcément en aromathérapie actuellement. Ce guide n’est pas récent mais reste pertinent il me semble. Il contient aussi une liste de base de données.
https://www.has-sante.fr/jcms/c_434715/fr/guide-d-analyse-de-la-litterature-et-gradation-des-recommandations

Sécurité et réglementation

– Aromasecure, association d’aromatovigilance a mis en ligne un formulaire de déclaration d’événements indésirables liés à l’utilisation des d’huiles essentiels.

– L’Institut Tisserand est une mine d’informations sur la sécurité des huiles essentielles. Robert Tisserand est un expert des huiles essentielles et de l’aromathérapie. Il est co-auteur de Essential Oil Safety, un ouvrage de référence sur le sujet qui n’est toujours pas traduit en français.

– Les standards de l’IFRA (International Fragrance Association) fournissent des informations sur les recommandations récentes concernant la sécurité des composants aromatiques. Cette base de données qui s’adresse surtout aux professionnels du secteur de la parfumerie, est par ailleurs critiquée. Mais elle peut être utile. Les recommandations sont soit en termes d’interdiction, de restriction ou de spécification. Vous pouvez par exemple savoir quelles sont les restrictions d’utilisation du géraniol ou du citron. Les produits sont classés par catégories. Vous trouverez des précisions sur les différentes catégories de produits en suivant ce lien : https://cosmeticobs.com/fr/articles/lexique-cosmetique-5/ifra-969.

– La Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) présente des directives concernant l’utilisation des huiles essentielles dans les compléments alimentaires. Sur cette page, on peut télécharger la “liste des plantes dont les huiles essentielles sont considérées comme traditionnelles dans l’alimentation humaine”, ainsi que les recommandations sanitaires relatives aux huiles essentielles.
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/complements-alimentaires-huiles-essentielles

Développement durable

Le développement durable est en jeu crucial aussi dans le domaine de l’aromathérapie et des huiles essentielles. La demande croissante de produits de santé et de bien-être à base de plantes fait peser une pression énorme sur les populations de plantes sauvages, en particulier. Plusieurs organismes internationaux mènent des actions de sensibilisation du public et de protection :

– TRAFFIC : organisation non gouvernementale  dont la mission est de s’assurer que le commerce de la faune et de la flore ne sont pas une menace à la conservation de la nature. Traffic vient de publier un rapport sur l’impact de la COVID-19 et de la forte de demande de produit de santé à base de plantes sur les populations de plantes sauvages. https://www.traffic.org/about-us/our-mission/

– FairWild : La Fondation FairWild promeut la collecte et le commerce durable des plantes sauvages. Les entreprises qui suivent la norme FairWild s’engagent à une collecte et une gestion durable des ressources, en garantissant des revenus équitables et des conditions de travail éthiques aux collecteurs. La certification FairWild garantit que le produit a été récolté légalement et de façon durable. https://www.fairwild.org/

– CITES  est la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Elle contrôle le commerce internatioanl de la faune et de flore sauvage. Elle dresse les lites des espèces en voie d’extinction dont le commerce est interdit (Annexe I) et des espèces non menacées mais qui doivent être surveillées et régulées par des permis (Annexe II). L’annexe III est une liste d’espèces inscrites à la demande d’une partie qui réglemente déjà le commerce des espèces et qui a besoin de la coopération d’autres pays pour empêcher l’exploitation non durable ou illégale. https://www.cites.org/eng

– L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN en anglais) établit des bases de données de conservation avec, notamment, la liste de rouge des espèces menacées. https://www.iucn.org/resources/conservation-tools

 

Liens amis :

https://aromaterapiafamiliar.wordpress.com/
Antonia est aromathérapeute, installée en Espagne. Elle a développé un blog et une formation en ligne. Elle organise également des ateliers avec Christian Escriva. Son site en Espagnol est riche d’informations très utiles et pertinentes. Nous partageons le souci de la rigueur et de la fiabilité.

 

 

 

One comment

  1. […] l’autorisation de Richard Thomas, Responsable de la communication de l’organisation TRAFFIC qui l’a également mise en ligne sur le site de l’organisation (quelques heures avant […]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.